perspective ext

BONDY

EXTENSION DE LA MATERNELLE HENRI SELLIER

TROIS PETITES EXTENSIONS!

EXTENSION 3 SALLES DE CLASSE – VILLE DE BONDY – 200m² -Concours – 2016

 

Trois salles, trois maisons, trois petits microcosmes sensoriels de matières et de couleurs.

 

Paille, bois, brique; durabilité, légèreté, authenticité. Derrière la matière, trois abris tournés vers un jardin intérieur, une serre toute longueur qui apporte de la lumière, et crée une climat propre   au bâtiment.

Les références communes (une maison de paille, une maison de bois, une maison de brique) sont prétextes à établir une architecture pour lier les personnes participant à la vie du lieu. L’histoire et le conte ne sont qu’un motif de proposer de nouvelles expériences  sensorielles, pour un éveil et un apprentissage ludique.

Les objectifs de délais et de budget appellent à la sobriété (énergétique, volumétrique, constructive).

La sobriété n’est pas une contrainte. C’est un crédo.

 

pers couloir

 


Un système constructif efficace

La préfabrication

Pour répondre au temps contraint des études, 6 mois et du chantier, l’été 2017, le projet est basé sur des éléments répétitifs et préfabriqués:
3 salles de classes = 3 maisons en bois, préfabriquées en atelier, livrés en éléments par camion, grutés et assemblés sur le site durant l’été. La majorité de l’opération sera réalisée en chantier sec,
ce qui permet une efficacité maximale en terme de délais.

La notion préfabrication, avantageuse en terme de coût est de délai, n’est en aucun cas à confondre avec la notion de temporaire. En effet, la durabilité des ouvrages préfabriqués est assurée et garantie, pour des durées similaires à la construction « sur site » (30, 50 ans…)

BON_ESQ_schema STR_160712

 


Un climat lumineux et régulé

Serres et assainissement de l’air
BON_ESQ_schema THER_160712

Entre l’établissement existant et les extensions vient se glisser une serre, qui se développe sur toute la longueur du nouvel édifice se laissant traverser par trois passages reliant les salles de classe au couloir préexistant. Cet espace est source de lumière tant pour les extensions (lumière du Sud chaleureuse) que pour le couloir existant (luminosité globale du Nord).La serre est avant tout un volume de régulation thermique tout au long de l’année. En hiver les apports solaires sont mis à profit pour réchauffer un air extrait de l’extérieur qui est aspiré par une pompe à chaleur qui alimente un plancher chauffant. La serre permet d’extracteur pour le renouvellement d’air des salles de classe. L’air extrait déjà chauffé est ainsi réutilisé dans le système de pompe à chaleur.
En été les apports solaires sont limités au Sud par des stores. Le vide sanitaire permet un rafraichissement de l’air qui est inspiré dans la serre. La serre devient un espace tampon climatique offrant une température régulée dans la salle de classe.

 

pers salle classe bois

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer