MEDIATHEQUE DE MAROMME

Maromme

REHABILITATION DE L’HÔTEL DE VILLE DE MAROMME

MEDIATHEQUE BBC – Ville de Maromme – 2300m² – Livré – Janvier 2015

Comment faire exister et cohabiter deux programmes ?

Comment rendre visible la nouvelle institution : bibliothèque / à travers / sur / au dessus du futur hôtel de ville ?

Comment assumer pleinement un contexte particulier et signifiant pour la commune de Maromme ?

Quelles sont les ambitions, les potentiels, les limites et les contradictions des situations propres à chaque projet ?

 


Sans titre-31


Insertion urbaine et ambitions du projet

Habiter le parc

Créer un double pôle institutionnel : hôtel de ville et bibliothèque autour d’un séquoia ‘historique’ ; assumer un accès institutionnel précis sur l’axe de la composition place / bâtiment public…Signifier la présence de l’Equipement par un cadre monumental et drapé de rouge. Donner les codes institutionnels au nouvel Hôtel de ville – assumer la frontalité du bâtiment existant, investir le volume de la toiture existante ; et étendre dans la surface du Parc – comme une partie habitée du Parc – les programmes dédiés aux publics : accueil des groupes scolaires, accueil et gestion de la recherche, lecture collective, lecture individuelle, mais aussi  les mariages, les activités de réunion….

 

DSC00676

 


Dialoguer avec l’existant

« Plugging »

Le respect du volume original de l’ancienne mairie, l’adossement de l’extension d’abord verticalement par un mur puis horizontalement par un toit-un abri vers une surface publique verte…Une lame d’air protectrice et habitée de circulations verticales et horizontales contre et vers l’ancienne mairie – Redevenant le nouvel Hôtel de ville .
Cette « feuille » s’ouvre sur un rez de chaussée ouvert – structurellement quelques poteaux et un plafond ondulant permettant toutes les dispositions et possibilités d’accueil, de fonctions, d’inventions…- sur la valeur ajoutée : le parc, la nature, le jardin public…Entre les deux : une courbe architecturale – seule concession de l’architecte / piste de skate aussi !! -, une épaisseur de matière faisant mur puis toit, mais aussi auvent protecteur, signal d’entrée pour la rue, bandeau pour la façade principale sur la place – et enfin plancher / deck pour donner un lieu de déambulation, de lecture dans la frondaison ; ce « lieu privilégié » n’appartient qu’à la double Institution : le nouvel hôtel de ville et la bibliothèque.

DSC00526
Donner envie de traverser, d’aller découvrir sous l’ondulation de ce plafond/ciel les rayonnages, les livres et autres espaces de concentration. Envie d’emprunter un cd et de ressortir l’écouter dans la verdure, dans le jardin privatif, dans le cloitre ou au contraire monter avec les copains sur le dos du bâtiment…. Cette opération de ’plugging’ a permis une forte compacité de la construction – opération BBC pour le neuf comme pour l’ancien – …et un lieu de dialogue et d’échange entre la massivité et l’épaisseur du bâtiment 1890 et la légèreté et la transparence de l’architecture contemporaine. De cette juxtaposition théâtralisée nait la modernité du lieu.


 

Pour aller plus loin…

Petit reportage explicatif et interviewers en herbe!

 

 


 

Une bibliothèque, c’est l’un des plus beaux paysages du monde

Jacques Sternberg

 

voeux maromme